Comment remplacer un vitrage brisé étape par étape ?

Votre vitre est-elle brisée ? Pas de souci, apprenez comment la réparer. Trouvez quelques consignes pratiques pour le remplacement d’un vitrage.

  1. Rassembler les outils nécessaires

Il est essentiel de se munir des bons outils pour réaliser un travail de bon ouvrier lors du remplacement d’un vitrage. En effet, le matériel à préparer est composé de : un couteau à mastic, de clous de vitrier, de gants de protection, un petit pinceau plat, un marteau de vitrier à tête plate, un maillet, un mètre à ruban, de mastic de vitrier classique ou en forme de pistolet, de papier journal, un décapeur thermique permettant de réchauffer le mastic et le disjoindre. Par ailleurs, n’oubliez pas de contacter votre assureur pour être remboursé sur les travaux de réparation.

  1. Protéger la fenêtre

La fenêtre ou la baie vitrée doit être protégée provisoirement à l’aide d’un papier polyane ou d’un film translucide résistant. Pour ce faire, achetez un rouleau dans un magasin de bricolage, ou bien prenez juste les grands sacs poubelles dans votre cuisine, ou pourquoi pas des cartons ou des plaques de contreplaqué. Ces objets pourront bien servir à protéger le vitrage cassé contre la pénétration du vent, de la pluie, ou autres. Lorsque vous découpez ces matériaux, suivez la dimension de la fenêtre avec une marge de 5 cm à chaque côté.

Dans le cas d’une vitre complètement endommagée, il vous faudra extraire tous les résidus de verre du châssis de la fenêtre en vous servant d’un marteau et d’une pince. Pensez également à enlever les points qui sont fixés dans le mastic. Le sol est à protéger au préalable avec du papier journal ou une vieille nappe que vous n’utilisez plus, mais n’oubliez pas d’enfiler des gants antidérapants. Pour que votre fenêtre soit complètement prête à recevoir la protection provisoire, ôtez le mastic ou le joint incrusté à l’intérieur de la feuillure ou l’entaille de votre fenêtre. Au passage, pensez à dépoussiérer le châssis à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse. Après, utilisez un large et solide ruban adhésif pour scotcher la protection provisoire.

  1. Trouver un nouveau vitrage

Avant de vous rendre chez un vitrier professionnel, assurez-vous qu’il n’y a pas d’autre chose à remplacer que la vitre brisée. Si vous en êtes sûr, mesurez précisément le contour de la fenêtre avec un mètre à ruban. Chez le vitrier, vous avez le choix entre un simple et un double vitrage. Choisissez la vitre qui correspond au mieux à votre construction, en fonction de votre budget. Toutefois, notez que la pose d’un double vitrage est à confier à un vitrier qualifié. Vous pouvez vous adresser à la société ALLO DEPAN VITE. Son équipe propose une prestation de qualité grâce à ses longues années d’expérience.

  1. Monter la nouvelle vitre

Un remplacement de vitre sur une fenêtre en PVC est très simple. Il suffit de déclipser les parcloses avec une spatule métallique et un maillet en caoutchouc, et d’enlever la vitre brisée. Ensuite, posez la nouvelle vitre en s’assurant de l’insérer correctement dans l’encadrement prévu, et reclipsez les parcloses après.

Quant à la fenêtre en bois, le travail sera assez délicat. Il est préférable de désunir la fenêtre de son vantail, et la poser sur des tréteaux ou bien de dévisser simplement les paumelles en vue de manipuler la fenêtre facilement. Après avoir ramolli le mastic, fixez la vitre sur la fenêtre avec. Utilisez un pistolet à mastic pour que le produit ne déborde pas. Puis, placez-y la vitre en commençant par la partie basse.

L’avant-dernière étape consiste à fixer définitivement la vitre à l’aide de clous à tête de 15 mm de longueur, tous les 15 centimètres.

  1. Jointure de la fenêtre

La dernière étape consiste à boucher la feuillure à l’aide du mastic, égaliser et lisser avec un couteau à mastic, une lame ou une spatule. Par ailleurs, retenez que la durée de séchage du mastic est de quelques jours. Une fois que le mastic est sec, nettoyez la vitre et reposez-la dans son châssis.