Comment fabriquer des volets en bois avec des lames de parquet ?

Les volets sont élaborés pour habiller la façade de votre habitation. Les vantaux en bois sont beaucoup plus esthétiques que les volets pliants ou les volets roulants. Comment en fabriquer ?

Les avantages des volets battants en lames de parquet en bois

La fabrication des volets battants extérieurs en bois avec des lames de parquet est facile à réaliser. Même si vous n’êtes pas un bricoleur, avec un peu de chance et de notion en la matière, vous pourriez y arriver. Laissez de côté les volets persiennes, utilisez plutôt des vantaux pleins. D’ailleurs, c’est cela qui fait sa facilité de fabrication. En effet, les lames seront fixées entre elles.. De ce fait, le volet sera très résistant et permet également d’optimiser la sécurité de votre foyer. Celui-ci offre une parfaite isolation phonique et thermique. De plus, il peut être motorisé.

Une possibilité de choix de bois

Le menuisier peut utiliser plusieurs types de bois dans la fabrication d’un volet battant. Sapin, douglas, épicéa, mélèze ou autres bois exotiques sont tous adaptés aux menuiseries extérieures. Comme son nom l’indique, les volets battants en bois nécessitent l’utilisation de parquet. Celui en sapin est le plus recommandé.

Que faire avant de faire la coupe et l’assemblage ?

Avant de procéder à la coupe et l’assemblage, pensez à bien choisir les éléments essentiels. En effet, les lames de parquet doivent être en bois de sapin de très bonne qualité avec une épaisseur de 22 mm. Les tasseaux devraient également être bien choisis. De plus, des chants latéraux plats sont recommandés sur chaque volet pour que le travail soit soigné.

Les techniques de coupe et d’assemblage

Plusieurs étapes sont nécessaires à la réalisation du travail. D’abord, il faut scier sur sa longueur la lame de parquet et poser les chants plats sur les deux côtés. Cependant, vous pouvez vous contenter de raboter la languette latérale. Ensuite, tracez les mesures de la hauteur des volets à l’aide d’un crayon et d’une équerre. Puis, procéder au découpage en utilisant une scie sauteuse ou une scie égoïne. Durant cette opération, il est nécessaire de clouer provisoirement un tasseau sur les lames assemblées pour les maintenir.

Prenez les traverses dans les tasseaux de sapin et sciez-les. Mettez en place les deux traverses et faites le traçage avec l’équerre et le crayon. Posez-les et clouez-les de façon provisoire. Une fois effectué, tracez en oblique les coupes de l’écharpe avec une fausse équerre. Installez-le entre les traverses pour qu’il rejoigne les deux extrémités de ces derniers pour créer la forme Z.

Une fois toutes les coupes réalisées et la pose effectuée, procédez à la mise en place des pentures. Il suffit d’en poser surla face extérieure du volet (à chaque côté). Après, vissez-les avec les outils et matériaux nécessaires. En outre, renforcez l’ensemble du volet avec des vis ou des clous.

La phase de finition

Procédez à la pose de la barre de butée en bois en le plaçant sur le volet droit. Cependant, vissez-la de l’intérieur du volet. Une fois que tous les éléments sont placés, donnez à votre volet de l’esthétique. La première chose à faire est le ponçage. N’oubliez pas de mettre une finition de protection comme la lasure ou la peinture. Sur ce, l’option la plus recommandée reste le vernis. La dernière phase avant la terminaison du travail est la pose des barres de fermeture à l’intérieur du volet gauche.

Toutefois, la meilleure solution pour avoir des volets apportant un total confort à votre extérieur est de faire appel à des spécialistes. Direct Ouverture, une entreprise de menuiserie du Sud Isère, peut réaliser tous vos travaux d’installation de volets en PVC, en alu, ou en bois en répondant à toutes vos attentes.